Déménagement ou long séjour à l’international : les démarches

Déménager à l’étranger nécessite, encore plus qu’un déménagement national une organisation sans faille. Enrichissant, un déménagement à l’international demande néanmoins une préparation préalable : notamment les us et coutumes qui, selon le pays en question, peuvent parfois être très éloignés de nos repères occidentaux…

Avant de partir à la découverte d’une nouvelle culture, d’un nouvel environnement, en bref, de commencer une nouvelle vie, il vous faudra vous préparer convenablement et penser notamment aux démarches administratives.

Déménagement international AlbaEn effet, pour déménager vos biens à l’étranger vous devrez vous renseigner sur les procédures, formalités douanières, règlements et autres dispositifs légaux en cours dans le pays dans lequel vous emménagez.

Tous ces éléments sont primordiaux et doivent être préparés très en amont afin de détailler toutes les étapes de votre déménagement et les planifier pour être prêt lors du jour J.

Pour emménager dans certains pays il vous faudra un visa. Un visa est un document officiel attestant de votre droit d’entrer dans un pays étranger : c’est la plupart du temps un tampon ou une vignette visible sur votre passeport. La durée de validité du visa est fonction du pays d’accueil. Différents types de visas existent selon vos besoins : visa touristique, long séjour, étudiants, d’affaires… En général il est valide trois mois.

Afin d’obtenir un visa, vous devrez contacter le Consulat ou le service consulaire de l’ambassade du pays vers lequel vous déménagez. Certaines pièces justificatives peuvent vous être demandées : votre passeport en cours de validité bien sûr mais également une photo d’identité, une attestation de voyage avec billet de retour,… Notez que le coût et le délai de délivrance sont variables en fonction du pays d’accueil. Les démarches pour l’obtenir peuvent parfois être longues : afin d’être sûr d’avoir votre visa avant le jour J, entamez vos démarches à l’avance.

Bon à savoir : si vous avez la nationalité française et vous vous rendez dans un pays de l’Union européenne, vous n’avez pas besoin de visa.

Le programme vacances travail (PVT) permet aux français de moins de 35 ans de passer 6 à 12 mois dans un pays étranger pour des vacances pendant lesquels ils sont autorisés à travailler. Le programme vacances travail peut être effectué dans les pays suivants : Australie, Nouvelle Zélande, Canada et Japon. Il constitue une opportunité si vous souhaitez bénéficier d’une expérience rémunérée à l’étranger.

Encore une fois, les démarches et conditions d’obtention du PVT varient en fonction du pays signataire vers lequel vous souhaitez vous diriger. Renseignez vous auprès du pays en question, car certains imposent des quotas.

Afin d’être sûr de pouvoir conduire dans votre pays d’accueil (et si le permis de conduire français n’est pas valable) vous devrez obtenir un permis de conduire international. Renseignez vous sur les conditions de reconnaissance de votre permis selon votre pays de destination. Si vous rendez dans un pays de l’union européenne, votre permis de conduire français sera reconnu.

En dehors de l’Europe vous pourrez conduire temporairement (entre 3 mois et 1 an suivant le pays) avec votre permis français ou un permis international. L’ambassade ou le consulat de votre pays de destination pourront vous dire s’il existe ou non des accords de réciprocité rendant votre permis valable : vous pouvez également consulter le site du ministère des transports. Le cas échéant, vous devrez repasser le permis dans le pays d’accueil.

Pour beaucoup de pays vous devrez obtenir un permis international. Vous devrez pour cela vous adresser à la préfecture ou sous préfecture de votre domicile et fournir : votre permis de conduire national, un justificatif d’identité, deux photographies, et un justificatif de domicile (il ne peut être délivré qu’aux personnes pouvant justifier d’un domicile en France). Il est valable 3 ans et est délivré gratuitement.

DEVIS DEMENAGEMENT