DÉMÉNAGEMENT INTERNATIONAL : VIVRE EN ISRAEL

Lorsque l’on déménage à l’étranger, de nombreuses étapes administratives, douanières sont à anticiper. Pour vous aider à gérer votre déménagement international vers l’Israël, Alba Déménagements International vous explique les démarches importantes à ne pas oublier.


Formalités administratives préalables

Pour entrer sur le territoire israélien, il vous faut nécessairement un passeport avec en cours de validité d’au moins 6mois pour les séjours de moins de 3 mois ou d’un visa.

L’israël délivre différents visas : visiteurs, étudiant, conjoint, travail, mais seul le visa de travail permet d’exercer une profession dans le pays. Sachez que l’obtention d’un visa de travail est soumis à l’acceptation du Ministère de l’intérieur israélien et requiert un certain nombre de conditions : limite de temps, attestation employeur…

Pour tout renseignement détaillé sur l’obtention d’un visa pour l’Israël, rendez-vous sur le site de l’Ambassade d’Israël à Paris.


Formalités douanières

Pour les douanes Françaises :

  • Photocopie du Passeport
  • Inventaire valorisé bilingue, daté et signé
  • Fiche de renseignements

Pour les douanes Israéliennes (selon votre statut):
ATTENTION : PRESENCE DU CLIENT OBLIGATOIRE CHEZ NOTRE AGENT A ASHDOD POUR LE DEDOUANEMENT

  • Pour les OLE HADACH (nouvel immigrant) / 3 envois en 3 ans SANS TAXES :
    • SEUL UN APPAREIL ELECTRIQUE DE CHAQUE TYPE EST AUTORISE (MAIS 2 TV ET 2 ORDINATEURS)
    • 1 téoudat olé (carnet de nouvel immigrant)
    • 2 téoudat zeout (cartes d’identité israéliennes)
    • 2 passeports + visa d’immigration (pour le couple)
    • Contrat d’habitation
  • Pour les TOSHAV HOZER (citoyen revenant au pays) 2 envois en 9 mois :
    • Dès son arrivée, se rendre au ministère de l’intérieur pour obtenir le tampon de Toshav Hozer dans le passeport
  • Autres statuts : nous consulter

Pour les véhicules :

  • Carte grise originale
  • Certificat de non gage inférieur à un mois
  • Facture d’achat
  • Permis de conduire français + israélien

Quelque soit le moyen d’acheminement et le déménageur par lequel vous déménagez il faudra compter entre 15 jours et 1 mois de délai. Attention à la période pour un acheminement par voie maritime, en effet lors des périodes de fêtes juives, aucun dédouanement ne pourra être fait, et l’immobilisation d’un container à quai est à la charge du client.

Pour toutes ces questions de transports, douanières et d’acheminements, faites appel à un professionnel du déménagement international affilié à la FIDI, qui les gérera pour vous, et vous garantira un travail de qualité.


ALYA : QUEL STATUT VOUS CONCERNE ?

Olé Hadash (Nouvel Immigrant)

L'Olé Hadash, c'est un peu le cas normal. C'est une personne n'ayant jamais été citoyen israélien et pouvant bénéficier de la loi du Retour. Cette dernière s'applique à tout juif, enfant ou petit enfant de juif ainsi qu'à leur conjoint.
Dans ce cas, vous obtiendrez la Nationalité israélienne après une période probatoire de 3 mois au cours de laquelle vous pouvez renoncer à prendre la nationalité israélienne. C'est le cas qui ouvre le plus de droits en terme de Sal Klita (Bourse d’intégration) et autres avantages divers.

Toshav Hozer (retour au pays)

Le Toshav Hozer, littéralement « le résidant qui rentre » est le statut des Citoyens Israéliens qui s'en retournent au pays après un certain temps passé à l'étranger.
Alors, me direz-vous, pourquoi ont-ils des droits ? Ne sont-ils pas déjà israéliens ? Tout simplement, parce que l'état d'Israël cherche à faire revenir ses ressortissants, et donc met en place tout un ensemble d’avantages motivants, ou plutôt lève certains freins (comme par exemple les droits d'importations) afin de leur permettre de revenir chez eux.
Enfin, le Ezra Olé, le Katin Hozer et le Olé Goreh Zeruyot sont des formes de cas particuliers du Toshav Hozer : Il s’agit de Olim ayant déjà été sous une forme ou une autre, citoyen israélien par le passé.

Ezra Olé (citoyen israélien né à l’étranger)

C'est un citoyen israélien né à l'étranger et ayant acquis sa nationalité par un de ses parents. Par exemple, votre père ou mère est israélien/ne et vous donne la vie à l'étranger. D'après la loi, il a l'obligation de vous déclarer au consulat israélien sur place.
Par la suite, vous devrez posséder un passeport israélien valide pour voyager en Israël. Dans, ce cas, si vous avez vécu au moins quatre années consécutives en dehors d'Israël et en compagnie d'au moins un de vos parents et que retournez en Israël passé l'âge de 17 ans, vous serez considéré comme un Ezra Olé.

Katin Hozer (citoyen israélien ayant quitté Israël jeune)

Le Katin ‘Hozer est lui, un citoyen israélien né en Israël, mais qui a quitté le pays en compagnie (légalement) d'au moins un de ses parents avant l'âge de 14 ans.
Il faudra également avoir vécu consécutivement un minimum de 4 années à l'étranger et faire son alya après l'âge de 17 ans. Il existe toutefois une exception, si les parents du Olé étaient employé par un organisme ou une société israélienne durant les 5 années précédentes, le statut de Katin Hozer ne sera pas accordé au Olé.

Olé Goreh Zeruyot (alya déjà faite et renoncée)

Enfin, le Olé Goreh Zeruyot est une personne ayant déjà fait son alya par le passé, mais qui y a renoncé en cours. Dans ce cas, le ministère de l'intégration, lui conserve une partie de ses droits pour le cas où il déciderait de retenter sa chance.


Liens et informations complémentaires

www.ambafrance-il.org: L’Ambassade de France en Israël vous permettra de garder contact avec le gouvernement français, et consulter toutes les informations officielles pour votre bon séjour en Israël.

www.fidi.com : site de la Fédération Internationale des Déménageurs Internationaux – FIDI.

DEVIS DEMENAGEMENT