L’organisation d ‘un déménagement avec des animaux : ce qu’il faut savoir

Bien que la période du déménagement soit une source de stress importante, vous devrez prendre quelques précautions pour ménager vos animaux de compagnie qui vivront également les changements qui interviennent dans votre vie. Un déménagement trouble grandement vos compagnons qui sont attachés, tout comme vous, à leur environnement. Ils ressentiront également les changements et manifesteront leur inquiétude à leur façon : changement d’humeur, perte des poils, perte d’appétit…
 
C’est à vous de faire en sorte que les changements liés au déménagement soient vécus au mieux par vos animaux de compagnie. Voici quelques conseils et attentions à porter avant pendant et après le déménagement afin qu’il se passe au mieux pour eux.

Avant le déménagement préparez votre animal : organisez un examen vétérinaire et faites des copies des dossiers médicaux et carnets de vaccination. Veillez à ce que les vaccins soient à jour. Renseignez vous également sur les règlements (sanitaires, quarantaine, documents requis) pour votre nouveau logement (d’autant plus si vous déménagez à l’étranger).

Comme souvent, c’est l’organisation qui vous permettra de conduire au mieux votre déménagement, et ainsi éviter le stress. Autant que possible, laissez ses repères à votre animal. En effet, très sensibles au stress, les animaux peuvent facilement tomber malade.

En ce qui concerne un chien par exemple, il peut être judicieux de lui faire découvrir par avance son nouveau lieu de vie (si cela vous est possible). Cela lui permettra de prendre quelques repères et ainsi facilitera la transition.

Le jour du déménagement, évitez (si possible) que votre animal soit présent pour le ménager et lui épargner tout stress inutile. Lorsque vous arriverez dans votre nouveau logement donnez à votre animal des objets qu’il connaît (jouets, os, friandises)… Notez qu’il vaut mieux intégrer l’animal au nouveau logement lorsque celui-ci sera meublé et ainsi éviter de nouveaux changements. Une fois installé, laissez votre animal se promener afin qu’il découvre son nouvel environnement. Un chat peut, par exemple, mettre plusieurs jours à s’y faire. La diffusion de phéromones via un spray (disponible en magasin) peut faciliter la transition.

A noter !

Les déménageurs professionnels (de biens ménagers) n’ont pas l’autorisation de transporter vos animaux de compagnie dans le camion de déménagement. Si vous déménagez en voiture, mieux vaut que votre animal soit habitué à ce type de transport avant le jour J (qui plus est si vous déménagez loin de votre domicile précédent). Lors du trajet, pensez à vous arrêter fréquemment (toutes les deux heures). Ne laissez jamais votre animal seul dans la voiture, la température intérieure d’une voiture peut varier facilement.

Pour les voyages en avion, contacter votre compagnie aérienne pour connaître les règlements concernant les animaux. Chiens et chats devront être en soute alors que les rongeurs pourront voyager avec vous. 

Lors d’un déménagement à l’étranger, votre animal doit être vacciné contre la rage, tatoué et avoir plus de trois mois lors du départ (le vaccin contre la rage ne s’effectuant pas avant cet âge). Pour un déménagement au sein d’un pays membre de l’union européenne vous devrez avoir un certificat de bonne santé (datant d’au moins une semaine avant le départ) et un certificat antirabique (datant de plus d’un mois et moins d’un an).

Avant votre départ, renseignez vous sur la réglementation du pays dans lequel vous déménagez (permis d’importation, quarantaine, interdiction).

Les « nouveaux animaux de compagnie » (reptiles, araignées, scorpions, etc.) peuvent nécessiter une autorisation pour sortir du territoire s’ils sont inscrits sur la liste des animaux protégés. Vous pourrez en faire la demande auprès du ministère de l’écologie et du développement durable (Direction de la nature et des paysages – Bureau des échanges internationaux d’espèces menacées).

Sachez que certains animaux ne sont pas toujours admis à l’étranger, renseignez vous auprès du consulat ou de l’ambassade du pays dans lequel vous emménagez.

Bon à savoir :

L’Islande n’accepte aucun animal.
Pour faire entrer votre lapin ou vos oiseaux au Canada vous devrez avoir un permis d’exportation. Impossible par contre de faire entrer un rongeur d’Afrique ou un écureuil.
Sont également interdits pitbulls et dogues argentins. C’est le cas aussi au Royaume Uni, en Allemagne, en Autriche, au Danemark, en Thaïlande, etc.

Dès votre installation terminée, identifiez le vétérinaire le plus proche. Si votre animal se comporte de manière maladroite, ne le punissez pas, il essaye probablement de marquer son territoire. En revanche, nettoyez rapidement l’endroit en question pour pas qu’il ne recommence !

En ce qui concerne les rongeurs ou oiseaux par exemple, ne changez pas leur cage ou les accessoires au sein de celle-ci. Conservez vos habitudes au niveau de la nourriture. Pour votre chien, identifiez clairement et rapidement ses espaces de repos et de prise de nourriture.

Si possible, ne laissez pas vos animaux seuls le lendemain de votre déménagement. N’oubliez pas qu’un déménagement perturbera forcément votre animal, cela peut le conduire à des comportements inadaptés dans sa phase de recherche de repères.

Patience et indulgence sont de rigueur. 

DEVIS DEMENAGEMENT